La VMC : une ventilation efficace et autonome

La VMC est un dispositif de ventilation qui permet le renouvellement de l’air intérieur. Il existe deux types de VMC, simple flux et double flux. Le fonctionnement d’un système VMC simple flux se base sur un extracteur électrique, c’est-à-dire un ventilateur inversé. Il est généralement placé à l’étage ou dans le grenier et aspire l’air vicié de l’intérieur en faisant entrer de l’air frais de l’extérieur.

Une VMC, pour un air ambiant sain

La VMC est un système de ventilation beaucoup plus efficace que la ventilation naturelle. Pour les constructions neuves, la présence d’une VMC a été rendue obligatoire. Ce système permet une ventilation efficace de l’air d’une maison. Le mode de fonctionnement est simple : un extracteur aspire l’air créant ainsi une dépression à l’intérieur de la maison. L’air extérieur peut ainsi pénétrer dans la maison par le biais des bouches d’entrées d’air installées dans les pièces principales de l’habitat, salon, salle à manger, chambres, bureau. L’air des pièces qui contiennent un point d’eau (salle de bain, WC, cuisine…) est évacué vers l’extérieur au moyen de gaines et d’une sortie en toiture de l’habitat.

Des VMC très performantes

Les dernières générations de VMC sont extrêmement efficaces puisqu’elles sont hygroréglables et qu’elles sont capables de repérer l’humidité dans l’air au sein d’un habitat. Elles sont capables de s’auto-régler quand une pièce de la maison affiche un taux d’humidité trop élevé. Celles-ci permettent également de réaliser des économies d’énergie. Une VMC simple flux ne fait qu’extraire l’air viciée de la maison alors qu’une VMC double flux fait entrer de l’air neuf dans la maison en récupérant fraîcheur ou chaleur de l’extraction d’air vicié. La qualité de l’air est optimisée et encore plus confortable pour les occupants.

Mode de fonctionnement

Il est recommandé de laisser fonctionner une VMC en continue pour qu’il ne se développe aucune humidité dans le logement. Si on arrête de faire fonctionner une ventilation, il risque se développer des moisissures. La VMC permet aussi d’évacuer les odeurs de cuisine. En régime normal, le système de ventilation tourne à petite vitesse mais en permanence. Il est important de bien étudier l’emplacement où l’on pose une VMC pour éviter les nuisances sonores. En effet, certaines personnes reprochent à ce système de ventilation de provoquer des nuisances sonores. Autre question que vous vous poser peut-être, les VMC sont-elles énergivores ? Globalement on peut dire qu’elles ne consomment que peu d’électricité, surtout si l’on considère l’amélioration du confort de vie qu’elles apportent.

Quelles sont les aides pour l’installation d’une chaudière à condensation ?
Quelles sont les alternatives à la chaudière à fioul ?